Flag

Prolonger la durér de conservation

Quand il s'agit de conserver les fruits, il existe différentes techniques éprouvées. Voici quelques astuces qui pourraient t'aider
1
Déshydratation

Ce processus consiste à éliminer l’eau présente dans les fruits grâce à de l’air chaud. Conservés dans un récipient hermétique, ils se conservent ainsi beaucoup plus longtemps, constituent un snack équilibré et se marient à merveille avec ton muesli.


Avant la déshydratation, les fruits doivent être soigneusement lavés et débarrassés de leurs parties abimées. Au besoin, tu peux les déshydrater coupés en deux ou en rondelles. L’important est que les morceaux aient tous plus ou moins la même taille. Un déshydrateur ou séchoir alimentaire est l’option la plus efficace pour procéder au séchage. Il te suffit alors de répartir les fruits sur les différents étages et de les faire sécher en suivant les instructions. Si tu ne possèdes pas ou ne veux pas te procurer cet appareil, demande à ton entourage, peut-être que quelqu’un pourra te prêter le sien. Il est aussi possible de faire sécher les fruits au four. Selon le fruit, cela peut néanmoins prendre jusqu’à 20 heures de séchage. Il est donc fortement recommandé d’envisager des solutions plus pertinentes et durables, comme les confitures et gelées ou la congélation.

2
Confitures et gelées

Une autre possibilité de prolonger la durée de vie des fruits est d’en faire des confitures et des gelées. De nombreux fruits sont de parfaits candidats à ce type de conservation. 


Créativité
La fabrication de confitures et gelées te permet de laisser libre cours à ta créativité. En y ajoutant diverses épices, comme du piment, du gingembre, de la vanille, de la lavande, de la cannelle, etc., tu leur donnes une saveur particulière. Les herbes fraîches, comme le romarin et le thym, sont aussi de bonnes alliées. Que ce soit du cognac, du rhum, du Grand Marnier ou de la liqueur, l’alcool crée une arrière-note raffinée. Enfin, les confitures ne doivent pas forcément utiliser qu’un seul fruit: ose le mélange de fruits et explore de nouveaux arômes.


Durée de conservation
Pour que la confiture se garde longtemps, il convient d’utiliser uniquement des fruits en bon état. Sans oublier une bonne hygiène, qui constitue le b. a.-ba de la préparation.


Picture - Pektingehalt

Pectine
Plus les fruits renferment naturellement de la pectine, mieux la confiture ou la gelée prendra. C’est pourquoi les fruits plutôt pauvres en pectine sont souvent transformés avec des fruits qui gélifient facilement. Nous avons créé une petite vue d’ensemble pour t’aider à réaliser le mariage parfait. La pectine a besoin d’une quantité suffisante d’acide pour gélifier. Si l’été a été ensoleillé et que les fruits sont par conséquent très sucrés, il faudra ajouter environ 100 ml de jus de citron ou 1 sachet d’acide citrique pour 1 kg de fruits, afin d’assurer la gélification.


Gélifiants
Le sucre gélifiant ou Dr. Oetker Gelfix sont une aide précieuse pour ce processus. Ces produits complètent parfaitement la pectine naturelle du fruit.


Fruits congelés
La confiture peut aussi être fabriquée à partir de fruits et baies congelés. Il faudra alors les peser encore congelés, puis les laisser décongeler dans une terrine. Il est possible de récupérer le jus pour l’utiliser dans la préparation.


Sucre
Il faut une bonne proportion de fruits et de sucre pour que la confiture prenne correctement. L’utilisation de Dr. Oetker Gelfix permet de réduire fortement la part de sucre. Reporte-toi aux quantités mentionnées sur l’emballage. Plus une confiture est riche en sucre, plus elle se conserve longtemps. 


Test de la gélification
Que tu aies recours ou non à des gélifiants, il est important de tester la prise de la préparation, afin d’éviter toute mauvaise surprise à l’ouverture des pots de ta 
confiture ou de ta gelée maison. Verser 1 à 2 CC de confiture ou de gelée chaude sur une assiette froide pour tester la prise en gelée. Si elle ne se solidifie pas immédiatement, ajoute un sachet d’acide citrique et poursuit encore un peu la cuisson.


Sockage
Les confitures maison doivent toujours être stockées dans un endroit frais et sombre. Moins les pots sont exposés à la lumière, plus la couleur est préservée. Les pots ouverts se conservent au réfrigérateur et doivent être consommés aussi rapidement que possible.


Pots
Les pots avec couvercles et les bocaux à conserves sont les plus adaptés. Le pot et le couvercle doivent être propres, au risque de voir de la moisissure apparaître durant le stockage. L’idéal est de stériliser les pots et les couvercles en les faisant bouillir environ 5  minutes. Les laisser ensuite sécher à l’air libre. Ne pas les sécher avec un chiffon, car ce dernier pourrait abriter des bactéries favorisant les moisissures. 

3
Congélation

La plupart des fruits peuvent être congelés, ce qui permet de prolonger très facilement leur durée de conservation.


Préparation
Laver et bien égoutter les fruits mûrs, puis les congeler. Utiliser uniquement des fruits qui ne sont pas abimés. Les fruits peuvent également être congelés sous forme de purée, de coulis ou de compote, surtout pour ceux qui sont déjà très mûrs ou très riches en eau. Attention à ne pas remplir le récipient jusqu’au bord, car les liquides gonflent à la congélation. La durée de conservation est d’environ 1 an. 


Baies
Les baies doivent être parfaitement mûres, car elles conserveront leur couleur et leur forme lors de la congélation. En raison de leur grande sensibilité, elles ne doivent être lavée que si cela est vraiment nécessaire, de préférence juste en les passant sous l’eau et en les faisant bien égoutter. Retirer les tiges et les feuilles avant de congeler les baies. L’idéal est de congeler les baies en les disposant à plat sur une plaque recouverte de papier cuisson, pour les transférer ensuite dans n récipient ou un sac de congélation. Tu éviteras ainsi les amas écrasés et pourras plus facilement les sortir individuellement. Les fraises perdent leur forme et leur liquide à la décongélation et ne conviennent donc pas à la décoration. 


Fruits à noyau
Les fruits à noyau doivent d’abord être coupés en deux et dénoyautés avant d’être congelés. Débarrassés de leur noyau, ils seront ensuite plus faciles à transformer. 


Fruits à pépins
Il est préférable de réduire les pommes et les poires en purée ou de les couper en petits morceaux pour la congélation, car elles perdent leur croquant. Les bananes se congèlent uniquement mûres et sans la peau. En raison de leur teneur en eau, les melons ne devraient être congelés que réduits en purée.


Brûlure de congélation
Si les fruits ne sont pas emballés hermétiquement, des gros cristaux de glace, voire une brûlure de congélation, peuvent apparaître. Les grandes différences de températures peuvent également favoriser ce processus, alors fais attention à ne jamais ouvrir ton congélateur trop longtemps, car chaque ouverture laisse entrer de l’air chaud.


Utilisation
Les fruits congelés sont parfaits en garniture de gâteaux, en confitures, en compotes ou en smoothies. Pour du muesli, du yogourt ou de la crème, faire décongeler et égoutter les fruits dans une passoire au-dessus d’une terrine. 


Cuisson au four
Si tu veux utiliser des fruits congelés pour ta pâtisserie, il est important qu’ils soient encore congelés lorsqu’ils sont mélangés à la pâte. Ils restent ainsi entiers et ne colorent pas excessivement la pâte. Il est par ailleurs recommandé d’enrober les fruits d’un peu de farine ou d’amidon avant de les incorporer à la pâte, car cela évite l’excès de jus. La présence de fruits congelés peut rallonger un peu la durée de cuisson. Le mieux est donc de piquer le gâteau avec un couteau pour vérifier la cuisson. 

Trucs et astuces associés